Ecole maternelle intercommunale à Châtenois-les-Forges + d'infos
ProgrammeConstruction d'une école maternelle intercommunale à Châtenois-les-Forges
LieuChâtenois-les-Forges, Territoire de Belfort / voir sur la carte
Maître d’ouvrageCommune de Châtenois-les-Forges
Co-traitantstructure : batiserf - électricité : Bet Jost - fluide : solares - économie : les économistes - vrd : lollier
Surface / Budget1540 m² / 2.58 M€
Année2016
Statutconcours
Calendrierconcours 2016
Détails
maternelle 7 classe
périscolaire
relais d'assistante maternelle

Le projet s'installe au nord est du terrain le long des deux voies du tram en intersection, c'est un bâtiment dont la forme en équerre permet:

> De constituer un angle bâti face au rond point, en réponse à la mairie et à l'équipement sportif, le statut de pôle public des lieux est écrit, la construction de l'école complète la constitution des masses bâties autour du rond point.

> La façade d'entrée de l'école est aménagée le long de la voie est en retrait de la rue. Cette implantation permet d'offrir un large parvis pour l'école qui est aussi une place publique. Sa position sur l'angle ouvre la façade de l'école sur les autres équipements publics. Cette place fait face au parking existant, la dépose des enfants est facile. Un passage protégé entre le parking et le parvis complète les aménagements.

> L'implantation du bâtiment permet de dégager au sud ouest une très belle cour d'école bordée au sud par le cordon arbustif qui l'isole des habitations. La cour est dans une situation idéale, son orientation sud ouest lui permet de disposer d'un ensoleillement généreux, elle est isolée de la rue et de ses dangers par le bâtiment qui la protège.

> A l'ouest la réserve foncière demandée par le programme est préservée, la forme du terrain disponible est simple. Elle permettra facilement la conception de tout type de projet à venir (logements, autres équipements publics etc.) La forme architecturale du bâtiment traduit la simplicité évidente de son parti d'implantation urbaine, c'est un bâtiment à simple rez de chaussée aux formes épurées. Son écriture est volontairement sobre et intemporelle, quelques éléments architectoniques adaptés au contexte lui confèrent qualité architecturale et fonctionnelle.

> Sur la façade nord, les baies vitrées des salles de classe sont en appliques, les ébrasements épais réalisés en aluminium bronze ponctuent la façade au rythme des salles de classes et rompent la linéarité le long de la rue. Un aménagement paysagé fait de graminées denses et touffues met à distance les salles de classe et la rue.

> A l'est la façade d'entrée sur le parvis se plie, cette déformation accueillante invite à entrer dans l'école. Le pli dans la façade permet de constituer un grand auvent protecteur qui abrite entre autre les vélos.

> Des volumes émergeant en toiture complètent le dispositif formel et répondent aux exigences du programme, un grand haut jour filant sur l'aile Nord apporte au coeur des circulations de l'école une lumière naturelle de qualité, sur l'aile est un volume légèrement penché adouci l'échelle. C'est le volume émergeant de la salle de motricité qui ainsi dispose d'une hauteur généreuse adaptée à ses besoins.

> Côté cour, le débord de la toiture filant sur les deux ailes du bâtiment assume plusieurs fonctions: casquette de protection solaire des classes au sud, profond préau au droit des sorties sur cour.

Tout comme la géométrie générale de l'édifice découle directement des données du contexte mises en valeur, l'organisation du plan traduit les impératifs du programme et génère des espaces de qualité caractérisés par leurs relations fonctionnelles aussi bien que par les rapports qu'ils établissent entre village et paysage.